Le projet serait que ces jeunes s’investissent au service du bien commun via des projets d’utilité collective dans divers secteurs comme par, exemple, l’aide aux personnes, l’environnement, l’éducation, l’accès à la culture, etc.

DéFI Jeunes se positionne en faveur d’un Service Citoyen Volontaire. Celui-ci permet aux jeunes d’acquérir de l’expérience et des valeurs (tout en étant indemnisés pour leur démarche). Cette possibilité leur offrirait une expérience dans la société civile et permettrait à ces jeunes de découvrir le monde avec un regard de citoyen engagé.

De plus, offrir l’opportunité au jeune d’exécuter le Service Citoyen Volontaire à l’étranger, au sein de l’Union Européenne favoriserait l’apprentissage des langues étrangères et améliorerait l’autonomie du jeune.

A l’inverse, comme le souligne le Conseil de la Jeunesse, un Service Citoyen obligatoire imposerait une contrainte aux jeunes, ce qui jouerait en défaveur de la motivation du jeune dans l’apprentissage des valeurs, élément qui constitue la raison d’être de base du Service Citoyen.

Par ailleurs, pour DéFI Jeunes, il faudrait proposer le service citoyen volontaire durant les jours blancs afin de de promouvoir et démocratiser celui-ci durant des jours trop peu valorisés. Les organisations de jeunesses locales pourront montrer leurs actions sociales dans les écoles de leur localité et ainsi promouvoir un service citoyen local. 

Enfin, nous souhaitons que l’offre d’un Service Citoyen puisse être portée par l’ensemble des organisations de jeunesse et qu’elle ne soit pas limitée/ filtrée uniquement via une plateforme de service citoyen.