DéFI jeunes pense qu’il est plus important de mieux former, informer et sensibiliser les jeunes aux enjeux politiques que de leur donner un droit de vote potentiellement prématuré.
C’est pourquoi nous pensons que la formation à la citoyenneté des jeunes doit être renforcée dès l’entrée à l’école en renforçant, notamment, les connaissances sur le système politique et institutionnel belge.

Par ailleurs, DéFI Jeunes propose de réfléchir à une ritualisation de l’accès à la majorité politique : des jeunes invités par les collèges communaux pour les accueillir dans la communauté des électeurs et leur confirmer leurs droits et devoirs en tant que citoyens.
A l’heure actuelle, à 16 ans, peu de jeunes s’intéressent vraiment à la politique, ils ne sont en majorité pas assez murs pour voter en toute connaissance de cause.