Le nombre d’étudiants bénéficiant de ces programmes internationaux, financés par les fonds européens ERASMUS+ et le fonds d’aide à la mobilité étudiante (FAME) ne cesse d’augmenter en Fédération Wallonie-Bruxelles. A l’horizon 2020, 20% des étudiants et jeunes travailleurs devront bénéficier de la mobilité européenne.

Nos propositions pour améliorer cette mobilité :

  • Accélérer le processus de reconnaissance et validation des diplômes étrangers à travers l’organe de Validation Des Compétences ;
  • Elargir les compétences de la VDC à la validation des compétences dans les métiers moins techniques ;
  • Uniformiser et faciliter la validation des acquis (actuellement, cela varie d’une école à l’autre) ;
  • Permettre à l’accord de Bologne d’aboutir dans son entièreté : simplifier la reconnaissance des diplômes européens, voir même tendre vers des diplômes européens ;
  • Augmenter les budgets de fonds d’aide à la mobilité étudiante (FAME) ;
  • Encourager nos étudiants à s’inscrire dans le programme Erasmus+ et assurer des bourses à ceux-ci ;
  • Poursuivre les partenariats académiques qui permettent les échanges de professeurs et de scientifiques.