Depuis des années, l’enseignement supérieur souffre d’un manque de financement et celui-ci ne fait que s’accentuer. Pour DéFI Jeunes, si l’on souhaite garder un enseignement de haut niveau sans augmenter le prix du minerval, il est primordial de trouver de nouvelles sources de financement.

Nos universités et nos hautes écoles sont financées par la Fédération Wallonie-Bruxelles via des enveloppes fermées. Celles-ci concernent notamment la construction et l’entretien des établissements, les salaires du  personnel académique, l’investissement dans la recherche scientifique et les aides aux étudiants.

Ce système empêche l’enseignement supérieur d’obtenir davantage de moyens. Dès lors, il est urgent de chercher des pistes alternatives de financement.

Nos propositions :

  • Programmer un refinancement progressif de l’enseignement supérieur concerté avec les acteurs du secteur ;
  • Ouvrir le financement privé dans l’enseignement supérieur à travers des partenariats public-privé dans le respect de l’indépendance académique et des règles éthiques ;
  • Evaluer et, le cas échant, adapter les incitants financiers à la fusion entre plusieurs établissements permettant des économies d’échelle ;
  • Refinancer et revaloriser les filières techniques et professionnelles de l’enseignement de troisième cycle pour les transformer en instituts d’excellence dotés d’outils à la pointe.
  • Développer des partenariats avec les entreprises de la région pour y former des jeunes sur les outils en entreprises.

La philosophie et les objectifs des DéFI Jeunes t’intéressent?

Devenir sympathisant DéFI Jeunes

Est sympathisante toute personne montrant de l’intérêt pour l’action et les activités de l’association.

Devenir membre DéFI Jeunes

Est membre adhérent toute personne de moins de 35 ans révolus inscrite directement aux DéFI Jeunes. Cette adhésion est gratuite. 


J'accepte que DéFI Jeunes traite mes données personnelles
OuiNon