Enseignement d’excellence, à quel prix ? Peut-on encore atteindre le sommet des classements internationaux avec un prix de minerval faible ?  La Fédération Wallonie-Bruxelles est contrainte par des enveloppes fermées qui l’empêchent d’allouer plus de moyens à l’enseignement supérieur.

C’est pourquoi DéFI Jeunes propose de :

  • Programmer un refinancement progressif de l’enseignement supérieur concerté avec les acteurs du
    secteur ;
  • Ouvrir le financement privé dans l’enseignement supérieur à travers des partenariats public-privé dans le respect de l’indépendance académique et des règles éthiques ;
  • Evaluer et, le cas échant, adapter les incitants financiers à la fusion entre plusieurs établissements permettant des économies d’échelle ;
  • Refinancer et revaloriser les filières techniques et professionnelles de l’enseignement de troisième cycle, les transformer en instituts d’excellence dotés d’outils à la pointe ainsi que développer des partenariats avec les entreprises de la région pour y former des jeunes sur les outils en entreprises.