Saccage d’une fresque communale par le TAK à Rhode-Saint-Genèse.

Vandalisme gratuit à Rhode d’une fresque d’artistes bénévoles flamands et francophones. Le nom de la commune en français était placé au-dessus du flamand…le TAK* débarque ! . Les artistes auteurs de cette fresque sont des deux communautés et leur seul but était d’embellir la gare !

Cédric De Cock, a réagi à cet acte de vandalisme.

« Lors du dernier conseil communal, Tom De Spiegeleer, qui défend régulièrement les intérêts des habitants néerlandophones, a pris la parole pour dénoncer le fait qu’une des fresques mentionnait le nom de la commune en français, avant le néerlandais. Or, la loi ne prévoit aucun ordre de priorité ! Comme il n’a pas été entendu par la majorité, il a contacté les militants du TAK pour com- mettre ces faits. Mais les artistes qui ont réalisé la fresque viennent des deux communautés et leur seul but était d’embellir leur gare. Ils se mettent donc aussi leur propre communauté à dos !”

Vous pouvez retrouver un article dans la Dernière Heure du mardi 2 juin 2015 : http://www.dhnet.be/.

*Le Taal Aktie Komitee est un groupe d’extrémistes flamingants qui s’est spécialisé dans les actions coup de poing pour faire valoir ses positions radicales.