Depuis un an et demi, des DéFI Jeunes sont investis auprès du Conseil de la Jeunesse (CJCF) avec pour objectif de porter la voix de l’ensemble des jeunes auprès des décideurs politiques. Mais qu’y font-ils ? Quels sont les projets en cours ?
Focus sur le travail mené par Antoine Couvreur, représentant DéFI Jeunes au Conseil de la Jeunesse et membre de la section locale de Forest.

Réforme du CJCF

Depuis quelques années, l’institution représentant la jeunesse francophone montre des dysfonctionnements qui l’empêchent de réaliser sa mission. Cette année, les jeunes qui la constituent ont décidé de mettre à jour cette vielle structure !
Suite aux problèmes répétitifs rencontrés lors des différents mandats, nous avons voulu réfléchir au sein du CJCF à une nouvelle structure permettant une plus grande participation des jeunes. En savoir plus sur cette réflexion.

En même temps que notre remise en question interne, le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles se penchait aussi sur la question de modifier décret définissant le CJCF. Après plusieurs rencontres avec la commission jeunesse, les parlementaires ont été convaincus par notre proposition et le décret sera modifié sur cette base ! La nouvelle structure prendra la forme d’une journée de consultation annuelle (de type G1000) ouverte à tous les jeunes. De cet évènement, sortira une série de projets portés sur 1 an par les jeunes participants les plus motivés. La première édition de ce nouveau CJCF se tiendra déjà au mois de septembre 2019 !

En plus de pousser cette grande réforme du CJCF, je participe à deux commissions pour porter des projets qui me tiennent à cœur :

Commission égalité

En tant que citoyen engagé, je trouve capital de maîtriser pleinement le concept de discrimination. Pour arriver à une société où tout le monde bénéficie des mêmes chances, il est important que chacun soit conscient des injustices auxquelles certaines personnes sont confrontées.

Afin de sensibiliser un public le plus large possible à cette question, j’ai donc lancé l’idée de concevoir un jeu de rôle sur le sujet des discriminations. L’UNIA nous accompagne dans le projet afin de garantir la justesse et le réalisme de nos scénarios. L’objectif final sera de proposer des ateliers dans les écoles autour de notre jeu, voire d’en sortir une édition grand public si le succès est au rendez-vous !

Commission développement durable

Je me suis battu au sein du CJCF pour qu’une commission développement durable voit le jour afin de traiter de la question capitale du changement climatique. J’en suis devenu le coordinateur mais le manque d’implication des membres du CJCF sur cette question m’a forcé à définir des objectifs peu ambitieux. Après avoir mené une enquête sur la mobilité des jeunes, nous avons participé à une consultation du secteur associatif en vue de la préparation du Plan Fédéral Développement Durable.

Notre « gros dossier » actuel consiste à sonder les jeunes sur les engagements qu’ils sont prêts à prendre à leur échelle pour sauver le climat. Trop souvent, des commentateurs ont essayé de les discréditer en pointant du doigt leurs incohérences sur le sujet. Notre objectif est de balayer cette critique en prouvant leur volonté sincère de changement. Nous pourrons ainsi recentrer le débat sur l’ambition des mesures des politiques pour lutter contre le réchauffement climatique.

 

 

 

Antoine Couvreur