L’état déplorable des alentours de la Grand-Place.

Fabian Maingain, député élu au Parlement francophone bruxellois et Caroline Persoons, député FDF réagissent dans La Libre Belgique.

« Pour les deux élus, cette situation s’explique par de nombreux facteurs : exode urbain, nuisances dues au tourisme, spéculation immobilière, bail unique, mais aussi à un manque d’actions de la Ville et de la Région. […] « La Région ou la commune peuvent se substituer aux propriétaires lorsque ceux-ci refusent d’effectuer des travaux. Selon le Cobat, une expropriation pour cause d’utilité publique d’un bien relevant du patrimoine est possible. Enfin, il est possible de mettre en œuvre une action en cessation des atteintes à l’environnement. »  […]

Caroline Persoons interpellera prochainement le ministre-président au Parlement bruxellois pour savoir comment ces outils sont activés. Fabian Maingain le fera quant à lui au conseil communal de la Ville de Bruxelles. […]  »

Retrouvez l’article dans La Libre Belgique du 13 avril 2015.