« La jeunesse doit être un curseur dans l’ensemble des politiques menées par la Cocof. »

Fabian Maingain, administrateur des Jeunes FDF et plus jeune député élu au Parlement francophone bruxellois, a jugé opportun de rappeler, en séance plénière ce vendredi 20 mars, que la jeunesse devait être un curseur dans l’ensemble des politiques menées par la Cocof.

La Cocof est compétente, entre autre, pour les matières réglementaires telle que la politique menée en matière de Jeunesse.

La récente décision des ministres de la Jeunesse de la VGC et de la Fédération Wallonie-Bruxelles de supprimer les subventions de la plate-forme bilingue  » Het werkt ! Ça marche !  » a remis en lumière les difficultés de certains décideurs politiques à appréhender les spécificités bruxelloises.

A cette occasion, le député a souhaité rappeler que  » la jeunesse devait être un curseur dans l’ensemble des politiques menées par la Cocof « .

Il a également attiré l’attention de la Ministre-Présidente sur l’important vecteur des politiques de la jeunesse qu’est le milieu associatif et a plaidé pour que la Cocof procède à l’évaluation de l’ensemble des dispositifs jeunesse.

Fabian Maingain appelle, en outre, à une remise à plat et à une simplification des modalités particulièrement techniques de l’ensemble des mécanismes d’attribution des subsides.

Retrouvez cet article sur le site des FDF.