Discrimination à l’embauche face à l’emploi : l’âge, un nouveau facteur dénoncé par UNIA(*).

pages_from_unia_affiches_fr_a3_v07-4_360_509_80_s_c1
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
      
pages_from_unia_affiches_fr_a3_v07-3_360_509_80_s_c1
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn

 

Si l’on en croit les derniers chiffres publiés par UNIA, on assiste à une hausse sensible du nombre de dossiers ouverts suite à des plaintes pour discrimination à l’embaucher au niveau de l’âge dans la recherche d’emploi.

Les plus jeunes se heurtent à des stéréotypes mettant en cause leur motivation à travailler, leur inexpérience, leur origine,.. les plus âgés : leur inadéquation avec les nouvelles technologies, leur coût au travail.

DéFI Jeunes s’associe à la campagne de sensibilisation lancée par UNIA, notamment en la relayant mais aussi en s’engageant dans une réflexion thématique afin de proposer des outils pertinents de lutte contre ces discriminations et contre les discriminations en général.

Selon l’organisation de jeunesse, il est en effet du devoir des instances politiques de :

–          mettre en place des outils efficaces et concrets pour lutter contre la discrimination à l’embauche ;

–          d’encore mieux préparer et d’accompagner ces publics discriminés dans leur recherche d’emploi ;

–          systématiser le « testing »(les tests comparatifs sont un moyen efficace de mesurer et de faire diminuer les discriminations) ;

–          encourager les personnes discriminées à porter plainte afin de faire évoluer les comportements des entreprises privées ;

–          sanctionner les entreprises discriminantes et à l’inverse récompenser les entreprises qui font preuve d’effort dans l’embauche de ces publics discriminés,

Deborah Lorenzino,
Présidente DéFI Jeunes

Nicolas Harmel,
Secrétaire politique.

 

(*) Centre interfédéral pour l’égalité des chances.