Le dimanche 26 janvier, notre président, Antoine Couvreur était invité à prononcer un discours devant les militants de DéFI. A l’occasion du renouvellement des différentes instances du parti, il a expliqué ses ambitions pour encourager toujours plus la participation et l’action des DéFI Jeunes dans la vie politique.

« Quelle place reste-t-il pour se préoccuper des questions de société ? »

« Entre Neflix et Facebook, combien de minutes pouvons-nous consacrer aux problèmes de société ? » : voici le franc constat posé par notre président. En effet, face à l’omniprésence des nouvelles technologies dans nos vies et aux nombreux divertissements qu’elles offrent, « comment est-il encore possible d’intéresser les jeunes à la politique ? Plus ambitieux encore, comment les pousser à s’engager en politique ? »

Les jeunes veulent agir

Pour notre président, les jeunes ont conscience de problèmes touchant notre société. « La crise climatique, les attentats, la crise migratoire… Ils ont grandi au milieu de ces événements ». La question qui se pose relève plutôt d’un certain sentiment d’impuissance : « qu’est-ce que je peux faire MOI par rapport à ces problèmes-là ? ».
Face à cette volonté d’action, le nouveau conseil d’administration favorise la méthode de l’empowerment. Cela signifie que DéFI Jeunes encourage chaque jeune qui souhaite se lancer dans un projet. Comment ? En lui offrant tout le soutien dont il a besoin et en mettant en valeur son investissement. Grâce à cette méthode, « nous produirons des citoyens qui oseront s’engager sur les questions qui les préoccupent. »

3 axes pour passer à l’action

Afin d’encourager les jeunes à se lancer dans des projets qui les concernent, notre président et son équipe ont développé une stratégie en 3 axes.

1. Connaître les préoccupations et centres d’intérêts des membres

« En tant qu’organisation, il est primordial de rester connecté aux réalités du terrain ». A cette fin, chacun des administrateurs va se renseigner régulièrement, peu importe la manière, sur les attentes de nos membres.

2. Proposer des activités sur mesure en lien avec ces attentes

Proposer un événement standard est une formule appartenant au passé. « Il faut désormais évoluer vers un modèle de plus petits événements, touchant des centres d’intérêts précis. Chez DéFI Jeunes, nous allons par exemple organiser plus de micro-événements rassemblant les jeunes qui partagent les mêmes préoccupations. »

3. Exécuter les actions selon une gouvernance transparente et inclusive

D’une part, être transparent est primordial car cela permet à chacun.e de comprendre la direction choisie pour l’organisation. D’autre part, rendre plus inclusif favorise un esprit de solidarité et d’entraide entre les membres. C’est pourquoi, « au sein de DéFI Jeunes, nous avons commencé à nous réunir pour qu’ensemble nous prenions les rennes de notre mouvement. »

Toi aussi, tu souhaites agir concrètement dans la société ? Alors, rejoins-nous !

La philosophie et les objectifs des DéFI Jeunes t’intéressent?

Devenir sympathisant DéFI Jeunes

Est sympathisante toute personne montrant de l’intérêt pour l’action et les activités de l’association.

Devenir membre DéFI Jeunes

Est membre adhérent toute personne de moins de 35 ans révolus inscrite directement aux DéFI Jeunes. Cette adhésion est gratuite. 


J'accepte que DéFI Jeunes traite mes données personnelles
OuiNon

X