Les Jeunes FDF étaient bien présents ce dimanche 9 février 2014 au Congrès programmatique des FDF, qui a rassemblé plus de 650 candidats et militants.

Découvrez le déroulement de la matinée, le discours de Michael Vossaert et les photos ci-dessous!

_vsl2798
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn

Les Jeunes FDF à l’honneur!

 

Michael Vossaert, secrétaire politique des Jeunes FDF, accompagné de quarante Jeunes FDF, a ouvert le Congrès par la déclaration d’engagement des JFDF pour la campagne à venir.  C’était l’occasion pour les jeunes amarante d’exprimer aussi leur confiance en l’avenir des Wallons et des Bruxellois.

Quant à notre secrétaire général, Laurent Noel, il n’était pas moins que co-présentateur du Congrès avec Sandra Ferretti!

_vsl2786
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn

Laurent Noel et Sandra Ferretti

Après le discours d’ouverture, vint la présentation au public des têtes de listes et candidats FDF aux élections de 2014. Un accueil tout particulier fut porté à Christian Van Eyken, tête de liste UF, candidat FDF au Parlement flamand.

L’assemblée eut ensuite l’opportunité de découvrir les propositions phares des FDF dans les matières socio-économiques, présentées par quelques-uns de nos experts :

-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  Christophe Verbist et Hugues Lannoy, pour les enjeux wallons ;
-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  Caroline Persoons et Emmanuel De Bock pour les enjeux bruxellois ;
-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  Véronique Caprasse et Eric Libert pour les enjeux en périphérie ;
-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  Fatoumata Sidibé et Michel Colson pour les priorités sur le plan social ;
-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  et Vincent Granville et Bernard Clerfayt pour les priorités en matières économiques et fiscales.

 

Le discours de Michael Vossaert, secrétaire politique des Jeunes FDF:

 

_vsl2243
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn

Michael Vossaert et les Jeunes FDF

 

Mesdames et messieurs, chers amis,

Oui, Bruxelles et la Wallonie ont un avenir.

Pour y arriver, nous avons,  Wallons et Bruxellois,  la chance de compter sur une nouvelle génération  qui, aguerrie par la crise économique et sociale, fait preuve de maturité et de lucidité.

La génération des 25 ans a subi de plein fouet les effets de la crise:

En Belgique, particulièrement à Bruxelles et en Wallonie, le taux de chômage chez les jeunes suit une courbe ascendante. A Bruxelles, 1 jeune sur 2 et en Wallonie, près d’1 jeune sur 3 sont au chômage.

Pour franchir le cap du premier emploi, les jeunes le savent :

la difficulté est de plus en plus grande !

Alors certains diront: « les temps ont changé, les trente glorieuses et le PLEIN EMPLOI , c’est une autre époque. »

Il faut attendre que la crise passe.  Attendre, qu’elle s’éloigne,… patienter,…. attendre son tour…

Eh bien non,  au contraire, nous refusons d’être cette génération que certains estiment abandonnée ou sacrifiée.  Nous refusons ce discours pessimiste et peu ambitieux !

Nous souhaitons que cette génération continue à s’engager pour que son avenir lui appartienne.

Face aux exigences de la globalisation cette génération excelle en créativité pour trouver sa place. Elle ne s’abandonne pas à  son sort. Mais elle s’affirme dans l’adversité et ne manque pas de se faire entendre.

Elle se mobilise  pour défendre une Europe démocratique à la hauteur des espoirs de ses pères fondateurs.

Elle revendique avec force le refinancement de l’enseignement  supérieur.

Elle participe activement au mouvement associatif , sportif et politique.

Elle prend part au développement de son quartier , de sa ville, de son pays.

En deux mots : elle s’engage…

 

Mesdames, Messieurs, 

Chez les FDF, nous laissons aux autres  formations politiques les slogans et les grandes promesses.

Nous  leur laissons le soin de rêver.

Nous leur laissons le soin de défende leur bilan.

Nous leur laissons surtout le soin d’expliquer aux citoyens :

–         pourquoi le niveau de l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles a tant baissé ?

–         pourquoi la création d’emploi ne profite pas aux jeunes Wallons et Bruxellois?

–         pourquoi la jeunesse est devenue tout à coup une de leurs priorités quand elles ont géré cette compétence aux différents niveaux de pouvoir pendant des années.

 

Mesdames, Messieurs,

Chez les FDF , nous avons choisi une autre voie.. la troisième… celle qui veut faire de Bruxelles et la Wallonie , deux régions fortes  en passant par une nouvelle méthode et une nouvelle génération.

Cette nouvelle voie, nous l’avons déjà empruntée.

D’ailleurs, lors des élections communales et depuis plusieurs mois, les Jeunes FDF se sont distingués avec brio :

– pas moins de 22 jeunes  siègent comme nouveaux mandataires communaux et cpas à Bruxelles ;

– récemment,  5 de nos membres ont été élus  au Conseil de la Jeunesse ;

– chaque année, les JFDF voient plus d’une centaine de jeunes les rejoindre   pour atteindre  les 1500 membres et sympathisants.

Aujourd’hui , tous ces jeunes sont prêts à s’investir. D’ailleurs, ils ne manqueront pas le prochain rendez-vous démocratique du 25 mai.

Avec une cinquantaine de candidats sur les listes européennes, régionales et fédérales, ainsi qu’avec l’une des plus jeunes têtes de liste à l’Europe,  les JFDF sont mobilisés pour cette campagne.

Mais, je vous rassure,  tous ces candidats ne seront pas seuls.

Ils auront le soutien d’une équipe qui a de l’ambition pour Bruxelles, sa périphérie  et la Wallonie.

Avec Aurélie, Delphine, Sébastien ,  Grégory, Laurent, Fabian et d’autres encore, nous allons porter haut et fort notre message pour cette nouvelle génération.

Avec cette équipe, soudée derrière son président, Jérôme De Mot, nous nous engageons pour que l’avenir appartienne aux Wallons et aux Bruxellois.

Nous nous engageons car chez les FDF, il y a un avenir.

_vsl2813
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn

Fabian Maingain et Jérôme De Mot

 

 

Retrouvez quelques photos du Congrès ci-dessous: