Boycott russe : franc succès pour l’opération « Je soutiens mon producteur » des JFDF du Luxembourg

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn

« Si chaque Belge mange une pomme et une poire par jour pendant un an, la production fruitière belge sera écoulée. » C’est en ces termes que le nouveau ministre wallon de l’agriculture avait lancé, fin août, son appel à la consommation pour soutenir les producteurs de pommes et de poires, victimes de l’embargo russe sur les produits agroalimentaires européens.

Convaincus de la nécessité de renforcer le marché intérieur belge, les Jeunes FDF du Luxembourg ont décidé, il y a une semaine, de répondre à l’appel de René Collin en parrainant un conteneur de fruits du pays.

Le concept est simple, mais efficace : acheter 500 kg de fruits à un producteur wallon et les proposer gratuitement à la population – sous la forme d’un package-redécouverte – afin d’aider les gens à reprendre goût à ces fruits, parfois oubliés.

Samedi dernier, Jonathan Martin (président de la Fédération provinciale FDF du Luxembourg et représentant luxembourgeois au C.A. des Jeunes FDF) s’est donc rendu à Meeffe, entre Hannut et Eghezée, pour y enlever le palox acheté par les JFDF et rencontrer le producteur. Ce dernier n’a pas manqué de rappeler toutes les difficultés vécues actuellement par le secteur et s’est montré plus qu’enthousiaste vis-à-vis de l’action menée par les Jeunes FDF.

« Le choix du producteur ne s’est pas fait au hasard », insiste Jonathan Martin : Jean-Luc Dardenne est co-fondateur et membre du label « fruits d’ici ». Ce label a pour engagement : un juste prix pour le producteur et le consommateur, la santé avant tout (pas de pesticides chimiques de la fin de la floraison jusqu’à la commercialisation), le respect de l’environnement (utiliser des moyens naturels et biologiques pour lutter contre les parasites, ne pas gaspiller l’eau et maintenir sa potabilité, limiter la consommation d’énergie et, enfin, améliorer la biodiversité) et des fruits produits en Wallonie.

Le conteneur réceptionné, l’opération « Je soutiens mon producteur » est immédiatement lancée via les réseaux sociaux et la presse luxembourgeoise. Très vite, les demandes inondent la boîte mail créée pour l’occasion (jesoutiensmonproducteur@fdf-luxembourg.be).

Chaque jour de la semaine, des particuliers se sont présentés au dépôt de la Fédération provinciale des FDF, situé à Libramont, pour y retirer quelques kilos de fruits. Des familles nombreuses, des personnes âgées ou encore des gardiennes d’enfants figurent parmi les bénéficiaires.

Parallèlement à la gestion des demandées privées, plusieurs livraisons ont été effectuées dans des institutions et associations de la province :

-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
 la consultation des nourrissons (ONE) à Libramont ;

-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
 les écoles communales de Grandvoir (Neufchâteau), de Remagne (Libramont) et de Louftémont (Léglise) ;

-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
 la maisons de repos « Floradant » à Saint-Pierre (Libramont) ;

-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
 l’Institut médico-pédagogique « La Providence » à Etalle ;

-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
 le centre d’accueil pour enfants « Les Glaïeuls » à Opont (Paliseul) ;

-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
 le centre d’accueil pour personnes en situation de handicap mental « La Source » à Bizory (Bastogne).

Après une semaine de distribution, les Jeunes FDF du Luxembourg tirent un bilan plus que positif. D’abord, notons que les 500 kg de pommes et de poires ont été écoulés. Ensuite, au-delà du soutien symbolique apporté aux producteurs, l’initiative originale des JFDF a également permis de rencontre un certain nombre de demandes à finalité sociale.

Pour conclure, si les Jeunes du Luxembourg se félicitent du succès de leur opération de sensibilisation, ils ne comptent pas pour autant en rester là. Cette semaine, les JFDF prendront contact avec plusieurs grosses entreprises luxembourgeoises afin de leur proposer d’acheter un palox de fruits (195 €) et de le mettre à disposition de leurs clients et des membres de leur personnel. Les Jeunes FDF se chargeront de centraliser les demandes et d’organiser les livraisons avec le producteur.

Contact presse :

Jonathan Martin, président de la Fédération provinciale FDF du Luxembourg et représentant luxembourgeois au C.A. des Jeunes FDF.

-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
 0472 / 30 24 58
-
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
 jonathan.martin@fdf-luxembourg.be