Tête de liste DéFI

Tête de liste DéFI

Emmanuel de Hemricourt de Grunne

Un vent nouveau souffle sur Saint-Gilles. La majorité actuelle (PS-MR-Spa) gouverne avec douceur et passivité, sans remise en question ni vision d’avenir. DéFI ambitionne de redynamiser la gouvernance en la modernisant, tout en plaçant l’éthique politique au centre du processus. Cumuls, jetons, et mandats dérivés sont distribués comme des récompenses – ces pratiques du passé doivent cesser ! DéFI exige la fin des mandats accessoires rémunérés pour les bourgmestres, échevins et présidents de CPAS.

Dynamiser, c’est aussi accepter la remise en question. DéFI souhaite renforcer la culture d’évaluation des politiques publiques à Saint-Gilles. Cette exigence passe aussi par le renforcement de la démocratie participative en développant des applications innovantes et décentralisées. Aujourd’hui, la majorité est tétanisée devant les nouvelles technologies. 

Il y a une place pour le libéralisme à Saint-Gilles, s’il est social. Face aux dérives populistes du gouvernement fédéral MR-NVA, le libéralisme prôné par DéFI ambitionne de recréer les conditions d’une adhésion des citoyens à leur société, par la cohésion sociale. Car l’intérêt des saint-gillois ne peut se réduire à subir l’arsenal réglementaire d’une commune aveugle et dénuée du sens de la concertation. Et les conséquences sont nombreuses – un règlement terrasse chaotique, une Ecole des jeunes de l’Union Saint-Gilloise gérée de manière opaque et politisée, l’absence de vision en matière de mobilité, et j’en passe.

Le libéralisme social prôné par DéFI veut l’équilibre entre la liberté d’entreprendre sans laquelle il n’est pas de production de richesses, et la solidarité sans laquelle il n’est pas de prospérité collective. Un exemple concret : notre proposition de partenariat équilibré pour pérenniser la piscine Victor Boin procède de cette idée. C’est ça, être libre de choisir !

Telle est la vision de DéFi pour Saint-Gilles. Soyez audacieux, suivez notre regard !

Mes priorités pour la commune :

N

Gouvernance

Il faut gouverner en transparence ! La commune a le devoir communiquer toutes les informations concernant les habitants de manière claire et structurée, en utilisant les canaux appropriés.

N

Propreté publique

Les opérations « Quartier propre » doivent se structurer et se montrer plus efficaces contre les tags. Un tel dispositif ne peut se résumer à un faire-valoir en période électorale!

N

Sécurité publique

La diversité des acteurs rend la politique sécuritaire illisible. Simplifions et redonnons à la police de proximité du Parvis (UNEUS) les moyens d’assumer ses missions de prévention !

Partage cette page !