N°7 liste IC-GB

N°7 liste IC-GB

 N°5 liste UF

Sophie Rohonyi

Diplômée en Droit à l’ULB en 2010, j’ai vécu plusieurs mois à Londres avant de travailler trois ans et demi au Centre d’action laïque. Fin 2012, j’ai décidé de m’engager en politique.

Je suis aujourd’hui collaboratrice parlementaire au Parlement fédéral et présidente de DéFI Périphérie.

Je souhaite que chaque Rhodien se sente chez lui, soit respecté et puisse s’émanciper. Ce sont sans doute mes grand-parents paternels, affichistes hongrois réfugiés en Belgique, qui m’ont sensibilisé au respect mutuel à concrétiser, en premier lieu, au niveau local.

J’aime Rhode pour sa qualité de vie. Je constate toutefois que de nombreuses initiatives pourraient encore être prises pour assurer aux Rhodiens un bien-être tenant pleinement compte de leurs préoccupations quotidiennes: la mobilité de et vers Bruxelles, la sécurité, la lutte contre les nuisances sonores, la démocratie participative, la défense de nos facilités…

Etant la plus jeune candidate de la liste d’union francophone IC-GB aux communales et de la liste UF aux provinciales, je souhaite apporter un souffle nouveau à Rhode en soutenant davantage nos jeunes à chaque étape de leur développement, et en faisant de notre commune une véritable

Mes priorités pour la commune :

N

Mobilité

La grande majorité des Rhodiens se rendant à Bruxelles en voiture pour y travailler, il convient de favoriser le co-voiturage, tant pour réduire les embouteillages que pour développer les contacts entre Rhodiens en créant un portail dédié au covoiturage sur le site internet de la commune.

N

Consommation responsable

Afin de limiter la consommation de bouteilles en plastique, la commune doit jouer un rôle de premier plan en installant des fontaines d’eau potale aux abords des deux gares de Rhode et des stations de bus.

N

Langues

Beaucoup de Rhodiens inscrivent leurs enfants dans une école néerlandophone afin qu’ils deviennent bilingues. Cela peut poser problème au niveau de la maîtrise de la grammaire et de l’orthographe en français, d’où la nécessité de les soutenir.

Partage cette page !