N°13 liste DéFI

N°13 liste DéFI

Matthieu Pillois

Engagé pour l’avenir.

Pour vous résumer mon parcours, j’ai suivi un cursus universitaire à l’ULB en « Sciences politiques et sociales », section « administration publique » et ai obtenu mon diplôme de Master en 2013. J’ai ensuite travaillé pendant un an au service « Jeunesse » de Woluwe-Saint-Lambert avant d’intégrer mon poste actuel.

Je travaille maintenant, depuis près de 4 ans, au niveau régional bruxellois en tant que conseiller politique spécialisé dans les dossiers traitant de mobilité. Il s’agit d’une matière éminemment importante pour le futur de la Région bruxelloise, tout comme d’ailleurs pour le futur de ma commune, Auderghem, le débat sur le Plan d’Aménagement Directeur Herrmann-Debroux en témoignant par exemple aisément.

Si mes études m’ont donné un large éventail de connaissances théoriques, c’est mon travail qui m’a permis de mettre celles-ci en pratique et de confirmer mon envie de m’impliquer plus concrètement et activement à l’échelon local.

Mon attachement à Auderghem ainsi qu’au parti DéFI est en quelque sorte inscrit dans mes gênes. Ma grand-mère, Yvette Melery, a été Présidente du C.P.A.S. de notre commune pendant de nombreuses années. Mon oncle par alliance, Eric Bott, est de même depuis toujours très actif au sein du parti, devenu maintenant Député régional, et Premier-Echevin de la commune de Woluwe-Saint-Lambert. Vous imaginez donc sans peine que les discussions politiques ont émaillé nombre de repas de famille, chacun pouvant s’exprimer en toute liberté.

Habitant Auderghem depuis ma naissance et participant, de par ma famille, à sa vie, j’y ai mes racines. Notre commune m’apporte depuis toujours satisfaction et bien-être.

C’est pour toutes ces raisons, que j’ai choisi à mon tour d’apporter ma pierre à l’édifice en me présentant pour la première fois aux élections du 14 octobre 2018.

Je pense que, dans les prochaines années, les futurs élus à Auderghem devront répondre de manière positive à trois grands défis : la mobilité, la nouvelle relation entre les citoyens et les élus ainsi que l’amélioration des collaborations entre les communes.

La mobilité sera un des enjeux majeurs de la prochaine législature. Il est, à mon sens, devenu primordial de favoriser une nouvelle mobilité où les différents modes de déplacement puissent cohabiter. Il est également essentiel d’informer au mieux les citoyens sur les dispositifs existants afin de promouvoir un changement de comportement.

En matière de relation entre citoyens et élus, il est désormais primordial que les autorités communales puissent informer au mieux et de manière transparente la population sur la vie quotidienne de la commune mais également de les faire participer à celle-ci au travers de nouveaux moyens de communication. 

Enfin, sans vouloir remettre en cause le principe de l’autonomie communale, il est nécessaire de construire et renforcer des relations positives entre les communes au bénéfice de l’ensemble des citoyens.

Pour y arriver, soutenez-moi !

Mes priorités pour la commune :

N

Mobilité

Renforcer le caractère paisible des quartiers au profit des Auderghemois en favorisant un réaménagement équilibré et surtout concerté de l’espace public.

N

Participation citoyenne

Encourager une plus grande interactivité entre les citoyens, les élus et la commune via un ensemble d’outils participatifs.  (budget participatif, plateforme collaborative, application mobile…).

N

Gouvernance

Favoriser la mutualisation et la collaboration renforcée de certains services (mobilité, aide aux personnes,…) entre communes.

Partage cette page !