Environnement

 

Proposition n°1

Afin de combattre véritablement la pollution de l’air, nous proposons de mettre fin au système de vente des quotas d’émissions de dioxyde carbone (CO2) destiné aux entreprises européennes.

Avec le système de vente de quotas, les industries européennes, qui polluent plus que prévu, peuvent acheter des quotas auprès de celles qui font de vrais efforts. Pourtant, nous estimons que, en tant que grandes pollueuses, il est temps que celles-ci contribuent de manière significative à la diminution des gaz à effet de serre. C’est pourquoi, nous voulons mettre un terme à ce « droit à polluer » européen.

 

Proposition n°2

Afin de lutter contre la pollution engendrée par les déchets en plastique, nous proposons d’interdire TOUS les emballages plastiques individuels.

Pour DéFI Jeunes, la directive européenne qui vise à supprimer les plastiques à usage unique au sein de l’Union européenne à partir de 2021 ne va pas suffisamment loin. En effet, celle-ci ne concerne que certaines catégories de produits : couverts, cotons-tiges, pailles et touillettes en plastique.
Nous désirons étendre également cette mesure à l’ensemble des emballages plastiques individuels destinés à l’alimentation.

 

Proposition n°3

Afin de réduire la pollution atmosphérique, nous proposons d’interdire les vols d’une durée de maximum 2h au sein de l’Union européen (exemple : Bruxelles-Amsterdam).

Le trafic aérien joue un rôle important dans la pollution atmosphérique à l’échelle mondiale. On estime que les avions sont responsables de 3 à 3,5% des émissions de CO2[1]. En parallèle à notre proposition visant la réduction des vols de courte durée, nous prônons le renforcement et le développement des alternatives ferroviaires afin de ne pas entraver la mobilité des européens. 

[1]Selon une note publiée par l’Institut pour le Développement durable : “Les émissions de CO2 et l’impact sur le réchauffement de l’aviation”, http://www.iddweb.eu/?p=516