En Belgique, la quote-part de l’énergie nucléaire dans la production d’électricité s’élève à approximativement 50 %. Energie la moins chère et peu polluante pour produire le CO2, il n’en reste pas moins que le nucléaire représente de nombreux d’inconvénients. Pour DéFI Jeunes, une véritable transition vers l’énergie durable doit s’opérer. Toutefois, celle-ci doit se faire de manière progressive et réfléchie.

Actuellement, nous ne sommes pas capables de gérer la production des déchets radioactifs et ceux-ci représentent un coût substantiel. De plus, et malgré les nouvelles centrales, le risque d’une catastrophe nucléaire est à prendre en considération.

L’énergie renouvelable est incontestablement l’énergie de l’avenir. Dès maintenant, il faut mettre en œuvre une politique courageuse afin de favoriser sa production. Cela doit notamment passer par le niveau européen via l’instauration d’une taxe carbone et l’élargissement des compétences européennes en matière d’énergie.

Il est à noter qu’un « tout au renouvelable », en l’état actuel, impliquerait deux conséquences non négligeables. D’une part, cela engendrerait une nouvelle dépendance énergétique vis à vis d’autres pays produisant de l’énergie via l’extraction de charbon. D’autre part, cela entraînerait une hausse importante du prix de l’électricité.
Dès lors, face à la sortie du nucléaire prévue en 2025, il faut assurer une transition énergétique qui garantisse notre sécurité d’approvisionnement, le respect de nos engagements internationaux (dont la COP21) et qui préserve la compétitivité de nos entreprises électro-intensives.

En parallèle à ce débat, DéFI Jeunes tient à rappeler que la meilleure énergie reste finalement celle qui n’est pas consommée. Avant tout, il s’agit donc d’inciter les citoyens et les entreprises à apporter une série de changements dans leur vie quotidienne en entreprenant, par exemple, des démarches d’amélioration de l’isolation de leur logement.

Nos propositions :

  • Mettre en place une politique ambitieuse pour produire et consommer plus d’énergies renouvelables sans tomber dans le piège d’une trop grande dépendance énergétique vis-à-vis des autres pays
  • Elargir les compétences européennes en matière d’énergie
  • Instaurer une taxe carbone européenne à l’échelle européenne pour combattre les rejets de CO2
  • Réduire la consommation de l’énergie :
    • En augmentant et incitant à la coopération et aux partages entre citoyens
    • En soutenant les démarches d’amélioration de l’isolation des logements
    • En repensant l’organisation de la vie quotidienne pour quitter le mode « tout à la voiture » en soutenant :
      • le développement urbain des villages et des quartiers pour rendre davantage accessibles (via des transports en commun efficaces notamment) l’accès aux biens et services (banques, magasin…)
    • Inciter les consommateurs à être producteur de leur énergie via différentes mesures

La philosophie et les objectifs des DéFI Jeunes t’intéressent?

Devenir sympathisant DéFI Jeunes

Est sympathisante toute personne montrant de l’intérêt pour l’action et les activités de l’association.

Devenir membre DéFI Jeunes

Est membre adhérent toute personne de moins de 35 ans révolus inscrite directement aux DéFI Jeunes. Cette adhésion est gratuite. 


J'accepte que DéFI Jeunes traite mes données personnelles
OuiNon